Encore un peu de technique : lavage et repassage

Un petit article « technique » aujourd’hui sur le lavage et le repassage. Je sais que ce n’est pas vraiment ce que l’on préfère, et que ce ne sont pas des termes très… « attirants » ! Ce sont pourtant deux étapes essentielles de la couture.

Commençons par le LAVAGE

lavage_main

Sachez qu’il faut TOUJOURS laver un tissu avant de le couper et le coudre. On appelle d’ailleurs cela « décatir un tissu », cela veut dire qu’on va le préparer avant de pouvoir y réaliser l’objet de nos rêves !

On va laver le tissu d’abord parce que les rouleaux restent toujours à la poussière, passent un certain temps à traîner, il peut y avoir des odeurs pas très agréables, et parfois aussi un apprêt qui ne partira qu’au lavage.

Ensuite et surtout parce qu’un tissu peut avoir un pourcentage de rétrécissement, comme le lin ou le coton par exemple. Cela veut dire que lors du premier lavage, la trame du tissu va se resserrer et celui-ci rétrécir. Alors quand il y a un pourcentage de rétrécissement, il est généralement faible, mais si vous faites un vêtement ajusté, les millimètres auront leur importance, et il est toujours dommage de se retrouver avec un vêtement taille 6 ans, ou même simplement un pli là où il ne devait pas y en avoir, juste parce que l’on a préféré laver le vêtement une fois cousu et pas avant.

Toutefois, pensez bien à laver votre tissu en fonction de sa composition. Si vous ne la connaissez pas ou que vous n’en êtes pas sûre, alors sélectionnez un lavage à froid. N’oubliez pas non plus que parfois la couleur n’est pas complètement fixée et que cela va peut-être déteindre un peu. A éviter donc lors du premier lavage : un tissu blanc avec un rouge par exemple, à moins de vouloir du rose 😀

Puis vient le REPASSAGE –

repassage_1

Le repassage, comme le lavage, est indispensable avant de coudre (et même pendant la réalisation du vêtement pour le repassage). Cela va permettre bien sûr d’effacer tous les plis, et ainsi d’avoir un morceau de tissu bien posé à plat.

Vous pourrez alors couper vos morceaux sans crainte d’un faux pli qui ferait que vous pourriez vous retrouver avec une pièce mal taillée, sans compter que si vous avez des raccords, un pli dans le tissu pourrait être une petite catastrophe pour le résultat final !

Et puis de toute façon, le fer à repasser restera sorti durant la réalisation de votre ouvrage afin de pouvoir repasser les coutures ou les ouvrir au besoin.

Voilà, rien de bien excitant, mais c’est tellement agréable de coudre un tissu bien préparé 😉

Publicités

2 réflexions sur “Encore un peu de technique : lavage et repassage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s