Tuto de boucles d’oreilles en liège

En ce moment on voit beaucoup de liège, matière que j’aime beaucoup, légère, souple, parfaite pour l’été ! Comme cela faisait quelque temps que je n’avais pas fait de bijoux, j’ai décidé de me lancer. Je vous propose donc un petit tuto tout simple pour réaliser des boucles d’oreilles en liège.

Tuto-BOLiege-Babacha-11

Fournitures :
– Du liège de 1 mm d’épaisseur
– Des crochets d’oreilles
– Des embouts à pincer
– De la colle
– Une règle
– Un cutter fin.

Tuto-BOLiege-Babacha-1

1-Commencez par couper deux bandes de 1 cm de large x 10 cm de long, et deux bandes de 1 cm de large x 6 cm de long.

Tuto-BOLiege-Babacha-2

2-Prenez une des grandes bandes, et mettez un point de colle à un bout. Posez dessus une petite bande. Mettez un point de colle sur l’extrémité de la petite bande.

Tuto-BOLiege-Babacha-3 Tuto-BOLiege-Babacha-4

3- Collez dessus l’autre extrémité de cette même bande.

Tuto-BOLiege-Babacha-5

4-Puis mettez un dernier point de colle sur ces épaisseurs et collez dessus la seconde extrémité de la grande bande.

ATTENTION : ne marquez pas les plis des bandes ! Laissez-les se courber.

Tuto-BOLiege-Babacha-6 Tuto-BOLiege-Babacha-7

5-Mettez un embout sur les extrémités collées ensemble et serrez-le. Accrochez-y le crochet d’oreille.

Tuto-BOLiege-Babacha-8 Tuto-BOLiege-Babacha-9

6-Faites la deuxième boucle de la même façon ; votre paire de boucles d’oreilles est terminée !

Ce tutoriel est à usage strictement privé. En aucun cas vous ne pouvez l’utiliser de façon commerciale, ou pour réaliser des ouvrages à destination de la vente. Par ailleurs, vous ne pouvez utiliser/reproduire/copier les textes, images, dessins, etc., de façon partielle ou totale, sans autorisation expresse de ma part.
Publicités

Boucles d’oreilles en perles à repasser – Bis

Après un premier test et une première paire de boucles d’oreilles en perles à repasser que je vous avais présentée ici, en voici une deuxième.

BO2-Perles-Repasser-Babacha-2

Je suis restée sur un motif simple et géométrique. Pour l’instant je me familiarise avec les possibilités que cette technique offre.

BO2-Perles-Repasser-Babacha-1

Les perles étant petites, il faut y aller doucement et ne pas trop chauffer, mais pour l’été je trouve que ça peut faire des bijoux sympas.

Boucles d’oreilles pompon

Je vous ai déjà parlé de mes confectionneurs de glands Clover, ici et ici. J’ai décidé de tester une autre matière que les lacets de suédine ou le mouliné. J’ai voulu faire des petits pompons tous fins, pour faire des boucles d’oreilles, j’ai donc pris l’appareil de petite taille et j’ai opté pour… du fil à coudre !

bo-pompon-babacha-1

Et sincèrement, le rendu est vraiment impeccable. Bien sûr, c’est fin, il faut de la patience et être méticuleuse. Mais je trouve cela génial !

bo-pompon-babacha-2

Deux petites perles en métal doré, et des nœuds faits avec des rubans de récup’ (d’ailleurs il faudra que je vous parle de cela un de ces jours 😉 ). Et voilà, de jolies boucles d’oreilles, qui peuvent être déclinables à l’envie puisque toutes les couleurs existent pour le fil à coudre !!!

bo-pompon-babacha-3

Vous en pensez quoi de mes boucles d’oreilles pompon 🙂 ?

Boucles d’oreilles en perles à repasser

Cela faisait longtemps que je voulais essayer les perles à repasser, mais je voulais tenter l’expérience avec des perles minis, or généralement dans les boutiques on trouve la taille midi, ou les grandes, mais pour l’instant je n’avais trouvé des minis que sur internet, et je n’avais pas encore pris le temps de bien regarder cela pour commander. Finalement, j’avais aussi des perles à repasser parmi mes cadeaux de Noël !

bo-perlesrepasser-babacha-2

J’ai commencé par des formes toutes simples. C’est très facile à faire, par contre il faut faire très attention lors de la phase de repassage. En effet, les perles minis sont vraiment petites, donc si le fer est un peu trop chaud, ou que vous appuyez un peu trop ou restez un peu trop longtemps sur les perles, celles-ci peuvent s’écraser assez rapidement.

bo-perlesrepasser-babacha-1

Il vaut donc mieux faire quelques essais avec son fer pour voir la température qui convient et la durée idéale de repassage, car à l’inverse, si l’on ne repasse pas assez, les perles ne fondent pas et il faut tout recommencer… Mais j’ai trouvé cela très sympa à faire et je vais continuer mes tests !

Tuto pour une bague au crochet

Pour continuer dans les tutos pour réaliser des cadeaux faits main pour Noël, en voici un pour réaliser une bague au crochet.

tuto-bague-crochet-babacha-8

Fournitures :
– Du coton fin
– Un crochet de 1,00 mm
– Des ciseaux
– Du durcisseur textile
– Un pinceau
– Un stylo, marqueur, feutre du diamètre de la bague.

tuto-bague-crochet-babacha-1

1-Commencez par faire une petite bande au crochet. Ici j’ai juste fait 3 mailles en l’air, puis 3 brides dans la première maille en l’air. On tourne. Et vous répétez ça jusqu’à atteindre la longueur nécessaire pour faire le tour du doigt.

tuto-bague-crochet-babacha-2

2-Une fois la longueur voulue atteinte, fermez en rond en faisant une maille coulée dans la toute première maille en l’air. Coupez, puis rentrez les fils et coupez ce qui dépasse.

tuto-bague-crochet-babacha-3 tuto-bague-crochet-babacha-4

3-Mettez la bague sur le feutre. Vous pouvez prendre ce que vous voulez, mais faites attention à ce que ce soit toujours en plastique car lorsque vous allez mettre le durcisseur textile, cela va coller un peu sur le support. Si c’est en plastique, vous n’aurez aucun problème à décoller la bague tout doucement.

tuto-bague-crochet-babacha-5

4-Passez un peu de durcisseur avec le pinceau, sur toute la bague. Puis essuyez ce qui a pu être mis à côté.

tuto-bague-crochet-babacha-6

5-Une fois que cela est sec (environ 24 heures après, mais cela dépend de la matière, de l’épaisseur, etc.), retirez doucement la bague de son support. Et voilà ! Votre bague est faite ! Comme je l’ai faite cet après-midi, le résultat que je vous montre est une autre bague, celle d’aujourd’hui n’ayant pas eu le temps de sécher !

tuto-bague-crochet-babacha-7

Vous pouvez varier les motifs, les largeurs, les couleurs, les matières, etc. Vous pouvez également ajouter des perles, ou tout ce dont vous avez envie. La seule limite : votre imagination 😉

Faites attention toutefois à ne pas mouiller la bague ! Cela a tendance à un peu la « ramollir ». De plus, cela reste bien sûr « fragile » car c’est juste un fil crocheté avec un peu de durcisseur textile. Après ça ne casse pas, et si la forme a disparu, vous pouvez toujours repasser un peu de durcisseur.

Ce tutoriel est à usage strictement privé. En aucun cas vous ne pouvez l’utiliser de façon commerciale, ou pour réaliser des ouvrages à destination de la vente. Par ailleurs, vous ne pouvez utiliser/reproduire/copier les textes, images, dessins, etc., de façon partielle ou totale, sans autorisation expresse de ma part.