Robe longue bustier

Il y a quelques années, nous avons fait une croisière. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il faut savoir qu’en général le soir, et en particulier lors du « dîner du commandant », il est conseillé de porter une tenue habillée, voire de soirée. Ce n’était pas notre première croisière, et j’avoue que nous aimons bien nous « plier » à ces recommandations vestimentaires pour les dîners, nous trouvons que cela fait partie de la croisière, et puis je dois avouer que dans ma vie quotidienne je n’ai pas vraiment l’habitude de porter des robes de soirées ou de cocktail, alors j’en profite dans ces moments-là !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bref, pour cette croisière j’avais envie d’une robe longue bustier mais je ne trouvais pas ce que je voulais. Je suis finalement tombée sur un coupon de tissu que j’avais acheté au poids, des années auparavant chez Toto. Noir, avec le dessin dans le bas, je me suis dit que c’était parfait !

Robe-Longue-Bustier-Babacha-2 Robe-Longue-Bustier-Babacha-3

J’ai fait ma robe un peu au pif et à vue de nez… création personnelle… Je l’ai doublée, et mis une fermeture invisible dans le dos. Au final, la robe était pas trop mal réussie et tout à fait mettable !

Robe-Longue-Bustier-Babacha-1

Encore un chemisier Burda

Voici encore chemisier Burda fait il y a quelque temps. Le patron vient du magazine Burda de janvier 2008, le numéro 124 que j’ai fait sans le nœud.

Chemisier-Burda-Babacha-6 Chemisier-Burda-Babacha-7

J’ai utilisé un coton bordeaux avec des petits pois blancs. C’est un modèle qui présente quelques petites difficultés, mais qui se font sans souci si vous prenez votre temps. Il y a un col avec pied de col, des manches ballons avec un bord, une patte de boutonnage, et surtout des empiècements avec découpes pour les devants.

Chemisier-Burda-Babacha-2 Chemisier-Burda-Babacha-4

Il faut vraiment faire attention lorsque l’on assemble les différents morceaux des devants, puis lorsque l’on fait les surpiqûres afin d’être toujours bien parallèle aux coutures.

Chemisier-Burda-Babacha-3

Au final, c’est un petit chemisier que je peux porter en toutes circonstances, et qui peut également faire habiller en l’accessoirisant. J’avoue que j’aime beaucoup le résultat.

Chemisier-Burda-Babacha-1

Jupe flamants roses

Je vous avais présenté le tissu ici, il était temps que je réalise enfin cette jupe !

Jupe-FlamantsRoses-Babacha-4

Oh c’est juste une petite jupe pour l’été, que ce soit agréable à porter, pas trop chaud, et un peu original ! J’adore les flamants roses, alors forcément j’ai craqué sur ce tissu, et j’ai tout de suite imaginé une jupe pour l’été.

Jupe-FlamantsRoses-Babacha-2

J’ai voulu faire des plis plats, trèèèèèèèèèèèès mauvaise idée !!!! Non parce que je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais il a fallu que j’épingle les plis 7 fois avant que ça tombe bien !!! Bref j’avais pourtant les bonnes mesures et tout et tout, je sais comment faire les plis plats et comment compter, et surtout ce qu’il faut compter, mais visiblement je devais être fatiguée…

Jupe-FlamantsRoses-Babacha-3

Enfin, la jupe est finalement terminée ! Pour la fermeture, j’ai posé une fermeture invisible, au moins ça, ça s’est fait facilement ! Et maintenant, avec le temps qu’il fait, je peux profiter de ma jupe flamants roses !

Jupe-FlamantsRoses-Babacha-1

Robe Hippie de V. Pouzet

Il y a deux semaines, j’ai eu le temps de faire une cousette très vite faite : la robe Hippie de Vanessa Pouzet (bon, on passera sur les marques de débardeur…) !

Robe-Hippie-Babacha-4

J’aimais beaucoup la forme toute simple, et le fait de pouvoir en faire une robe ou un haut. J’avais acheté ce coton pour faire un haut à la base, mais finalement j’ai trouvé qu’il serait parfait pour une robe !

Robe-Hippie-Babacha-2

La robe est très simple à coudre, j’ai fait mon biais pour les emmanchures, et un ourlet rapporté. Par contre je n’ai pas réalisé les bretelles, je ne trouvais pas cela nécessaire.

Robe-Hippie-Babacha-3

Elle est très agréable à porter, avec ou sans ceinture, et pour l’été c’est vraiment sympa ! Les finitions sont impeccables, en un après-midi c’est taillé, cousu et prêt à être porté ! Que demander de plus 🙂

Robe-Hippie-Babacha-5

Tunique habillée

Lorsque j’ai acheté le magazine Burda de mars dernier, j’ai craqué sur le modèle de tunique 116B. J’ai tout de suite adoré les découpes aux épaules, originales et vraiment sympa.

Blouse-DecoupesEpaules-Babacha-1 Blouse-DecoupesEpaules-Babacha-2

Je me voyais bien la faire dans un tissu tout simple, coton, un peu de lin, dans un coloris style bleu jean. Bon, j’avais une idée un peu trop précise de ce que je voulais, et je n’ai pas trouvé… Je suis finalement tombée sur un tissu uni rose poudré, un peu lourd, avec un beau tombé, contenant de l’élasthanne. Je me suis dit que ça ferait l’affaire.

Blouse-DecoupesEpaules-Babacha-5 Blouse-DecoupesEpaules-Babacha-6

Bon, comme souvent avec Burda les explications n’étaient pas au top, mais avec un peu de patience, ça s’est fait sans souci. Les photos ne lui rendent pas hommage… Mais la tunique est vraiment jolie, elle tombe parfaitement. Les découpes au niveau des épaules rendent tout à fait comme je l’imaginais.

Blouse-DecoupesEpaules-Babacha-7

Dans le dos, la fermeture se fait avec 2 petits boutons. Après beaucoup d’hésitation, j’ai finalement opté pour ces boutons 4 trous en métal. Je trouvais que ça cassait un peu le côté classique de la tunique, tout en allant très bien.

Blouse-DecoupesEpaules-Babacha-9

J’en referais peut-être une 😉