Technique : le pied fleur

Aujourd’hui je vous présente le pied de biche pour broder des fleurs.

Pied-Fleurs-Babacha-1

Je vous avais présenté le pied de biche pour faire des cercles ici. On pourrait se demander quelle est la différence puisque les 2 font des cercles finalement. Mais le pied pour faire les fleurs permet de réaliser des cercles d’environ 1  à 2,5 cm de diamètre, alors que pour l’autre il s’agit de ronds d’environ 4,5 à 38 cm.

De plus les deux ne fonctionnent pas de la même façon. Lorsque l’on s’en sert, le pied pour faire les cercles est comme un autre pied, on pique de l’arrière vers l’avant, alors que celui pour les fleurs va en marche arrière ! Ce qui fait que les points ne sont plus du tout les mêmes, sauf bien sûr si l’on utilise un point zigzag tout simple ou un point droit.

Pied-Fleurs-Babacha-2

Sur la photo ci-dessous, à gauche j’ai utilisé le point 13 et à droite le 23. Le 13 encore c’est à peu près la même chose, mais pour le 23 cela n’a plus rien à voir, et l’on se retrouve finalement avec une sorte de « feuille ».

Pied-Fleurs-Babacha-3 Pied-Fleurs-Babacha-4

Par ailleurs, je le trouve plus difficile à utiliser. En effet, avec le pied pour faire les cercles, il n’y a besoin d’aucune préparation particulière, on prend son tissu et on fait ses cercles, de n’importe quelle taille, avec n’importe quel point. Avec le pied fleur, il faut faire très attention au tissu utilisé ; il faut que celui-ci soit assez épais et raide. Ainsi sur de la feutrine moyenne (la beige) ou épaisse (la rose), aucun souci.

Pied-Fleurs-Babacha-5

Par contre pour un tissu, il faut qu’il ait déjà une bonne épaisseur, et que cela soit raide. Sinon, voilà le résultat sur la photo ci-dessous : des points sautent. L’aiguille, de façon plus ou moins régulière, ne prend pas le fil 1 fois sur 2.

Pied-Fleurs-Babacha-7

Le résultat est vraiment sympa et l’on peut faire de très jolies choses. Mais je vous invite vraiment à faire un test avant de vous lancer, pour être sûre que la matière que vous allez utiliser soit assez épaisse et ne pose pas de souci lorsque vous allez faire vos fleurs.

Et si jamais certaines ont déjà eu ce problème de points qui sautent, et si elles ont trouvé une parade, ou une façon de faire qui permet d’utiliser n’importe quel tissu, alors n’hésitez pas à me faire part de vos astuces 🙂 !!!

Technique : pied de biche pour cordonnet

Un peu de technique aujourd’hui pour vous faire découvrir le pied de biche pour cordonnet.

Pied-Cordonnet-Babacha-1

Il existe en trois options différentes : pour 3 cordonnets, pour 5 cordonnets, ou pour 7 cordonnets. Personnellement je possède celui pour 3 cordonnets. C’est très pratique et vraiment très simple à utiliser.

Pied-Cordonnet-Babacha-2

Il suffit de passer les cordonnets dans les rainures prévues à cet effet, on sélectionne un point assez large pour piquer tous les cordonnets ensemble, et on pique ! Il est possible de choisir un simple point zigzag, ou un point plus décoratif comme j’ai choisi ici.

Pied-Cordonnet-Babacha-5

Vous pouvez également vous en servir pour un seul cordonnet, ou deux. L’avantage est que tous les cordonnets restent bien les uns à côté des autres, sans s’écarter, et l’on a donc à se concentrer uniquement sur notre couture, sans se soucier de faire attention à ce que les cordonnets soient toujours à la même distance les uns des autres.

Pied-Cordonnet-Babacha-3

Par contre, il faut faire attention à laisser assez de longueur derrière quand on commence à piquer. Il n’y a pas besoin de laisser des mètres non plus, et tout dépend bien sûr de la matière, mais s’ils sont satinés comme ici ils vont facilement glisser. Il faut donc laisser suffisamment de cordonnet à l’arrière, sinon on peut avoir ce genre de mauvaise surprise où, comme on le voit sur la photo, le cordonnet du milieu a un peu glissé… Par chance, cela ne m’a pas dérangé puisque la marge de couture était plutôt large, mais cela peut être problématique si l’on a vraiment besoin que ça commence juste au bord.

Pied-Cordonnet-Babacha-4

Et l’on obtient un joli effet décoratif, à décliner selon toutes vos envies !

Pied-Cordonnet-Babacha-9

Sélection d’ouvrages pour le crochet

Les tutoriels vidéos pour l’apprentissage du crochet étant terminés (pour l’instant), voici une petite sélection d’ouvrages bien utiles et pratiques pour crocheter.

1/ Crochet 300 techniques trucs et astuces – Jan Eaton – Artémis Éditions

Crochet300TrucsAstucesTechniques

Ce livre n’est pas mal du tout quand on débute. Il vous explique le matériel, comment choisir son fil, comment crocheter, les points de base, comment lire une grille, comment faire une bordure, et encore beaucoup d’autres choses.

2/ 200 carrés au crochet – Jan Eaton – Tutti frutti

200CarresCrochet

Du même auteur, ce livre vous propose 200 modèles de carrés différents. C’est très sympa pour faire des sacs, des coussins, des plaids, on peut assembler les différents motifs selon nos envies et goûts, et il est également donné des exemples.

3/ La bible du crochet en 250 points – Collectif – Éditions Marie Claire

BibleCochet250Points

Vous trouverez ici toute une foule de points différents pour varier les plaisirs et hisser votre niveau au crochet !

Pour compléter cela, vous trouverez d’autres livres de points de crochet, mais aussi beaucoup de livres de motifs ou de fleurs tels que :
– 88 motifs à assembler au crocher – Collectif – Éditions de Saxe
– 131 motifs au crochet – Collectif – Éditions de Saxe

Les éditions De Saxe en sortent régulièrement, vous pouvez les retrouver ici. Personnellement je trouve leurs livres en général assez bien fait, mais faites attention, car les explications peuvent être parfois un peu compliquées pour des débutantes. Mais ce n’est que mon avis personnel 🙂

Le crochet : symboles et abréviations

Les tutoriels vidéos pour l’apprentissage du crochet étant terminés, cette semaine je vous ai fait un petit tableau avec les symboles et les abréviations des principaux points.

Il faut savoir que lorsque l’on crochète à partir d’un schéma, les symboles utilisés sont toujours les mêmes, que ce soit tiré d’un livre français, japonais, anglais, etc.

Tableau-Abreviations-Symboles-Crochet-Babacha

Comme vous pouvez le voir, j’ai juste mis les points les plus courants, ceux pour lesquels j’ai fait les tutoriels vidéos. Avec cela, vous pourrez déjà comprendre les schémas les plus simples.

Le crochet : crocheter en rond – 2

Cette semaine voici donc la deuxième façon de faire pour crocheter en rond. La différence se fait au départ, dans la façon de débuter le rond. Ici, on ne commence plus avec une chaînette de base mais avec ce que l’on appelle la technique du cercle magique (magic loop).

Tuto-CrocheterEnRond-Methode2-Babacha-4

 1-Vous allez commencer par enrouler votre fil deux fois autour de votre index (gauche si vous êtes droitière, et inversement si vous êtes gauchère).

Tuto-CrocheterEnRond-Methode2-Babacha-1

2-Vous passez le crochet sous les deux brins, vous attrapez le deuxième et le ramenez sous le premier.

Tuto-CrocheterEnRond-Methode2-Babacha-2 Tuto-CrocheterEnRond-Methode2-Babacha-3

3-Vous attrapez à nouveau le fil et le ramenez à travers la boucle. Maintenant vous allez commencer à crocheter vos mailles serrées.

4-Vous allez faire une première maille serrée, en passant votre crochet sous les deux tours de fil. Une fois cette première maille serrée réalisée, vous pouvez enlever le « cercle magique » de votre doigt et ainsi continuer à crocheter en passant toujours dans le cercle.

6-Une fois que vous avez fait 6 mailles serrées, tirez sur l’extrémité du fil afin de resserrer le cercle. Puis fermez le tour en faisant une maille coulée dans la première maille serrée. L’avantage avec cette technique c’est qu’il ne reste jamais de « trou » au centre de votre ouvrage crocheté.

7-Pour continuer à crocheter un rond plat, vous allez procéder comme pour la première façon de faire, en faisant régulièrement des augmentations qui suivent une règle assez simple :
– Tour 1 : X mailles. Une maille coulée dans la première maille serrée du rang.
– Tour 2 : 2 mailles dans chaque maille du rang précédent. Une maille coulée dans la première maille serrée du rang.
– Tour 3 : 2 mailles dans la première maille du rang précédent, 1 maille dans la maille suivante, *2 mailles dans la maille suivante, 1 maille dans la maille suivante*, et répétez la partie entre ** jusqu’à la fin du tour. Une maille coulée dans la première maille serrée du rang.
– Tour 4 : 2 mailles dans la première maille du rang précédent, 1 maille dans les 2 mailles suivantes, *2 mailles dans la maille suivante, 1 maille dans les 2 mailles suivantes*, et répétez la partie entre ** jusqu’à la fin du tour. Une maille coulée dans la première maille serrée du rang.
– Tour 5 : 2 mailles dans la première maille du rang précédent, 1 maille dans les 3 mailles suivantes, *2 mailles dans la maille suivante, 1 maille dans les 3 mailles suivantes*, et répétez la partie entre ** jusqu’à la fin du tour. Une maille coulée dans la première maille serrée du rang.
-… comme vous pouvez le constater à chaque tour on augmente le nombre de mailles entre les augmentations d’une maille . Je vous ai mis en rose ce qui change à chaque tour. Il vous suffit donc de faire autant de tours qu’il vous est nécessaire, en augmentant à chaque fois d’une maille le nombre de mailles entre les augmentations.

Vous trouverez la vidéo ICI !